Comment fonctionne un syndic en ligne ?

Les syndics en ligne se sont progressivement imposés comme une solution rapide et économique pour la gestion des immeubles collectifs. Par rapport aux syndics traditionnels, ce système de gestion permet d’économiser divers frais de gestion. En effet, pour les copropriétaires, désigner un syndic en ligne n’est pas compliqué. Découvrez dans cet article les informations pratiques pour rappeler la mission du syndic et le choix du syndic en ligne.

La nomination du syndic en ligne !

Une personne morale ou une personne physique peut être un syndic de copropriété. Sa fonction principale est d’assurer la gestion et la protection des immeubles en copropriété. Pour les personnes physiques ou les bénévoles, ils doivent être titulaires du patrimoine pour devenir syndic. Pour les personnes morales ou les syndics professionnels, il s’agit d’une société dotée d’un statut juridique spécialisée dans la gestion immobilière. Les syndic en ligne peuvent aller du syndic bénévole au syndic professionnel. Les syndics en ligne doivent effectuer toutes les démarches administratives et financières liées directement ou indirectement au patrimoine en ligne. La nomination du syndic se fait lors d’une assemblée générale réunissant tous les copropriétaires. Sachant cela, ces derniers ont la capacité juridique de proposer le nom du syndic lors de l’assemblée générale, qu’il soit professionnel, bénévole ou en ligne. Ainsi, chaque propriétaire peut avancer des arguments solides pour influencer le choix de tel ou tel syndic. Ensuite, les membres de l’assemblée votent. Le syndic qui obtiendra la majorité absolue deviendra le nouveau gestionnaire immobilier.

Le fonctionnement et le rôle du syndic en ligne !

Il est nécessaire de rappeler la mission du syndic avant d’expliquer le fonctionnement du syndic en ligne. Tout d’abord, il n’y a pas de différence entre le rôle des syndics traditionnels et celui des syndics en ligne. Leur fonction principale est de représenter l’ensemble des copropriétaires au quotidien. Sur le plan financier, le service en ligne est chargé de tenir la comptabilité. A ce titre, il deviendra une interface avec l’administration fiscale pour le paiement des différents impôts. Les syndics bénévoles des syndics professionnels se chargeront également des travaux d’entretien courant. C’est une garantie de bonne gestion et de protection du bien. Du côté administratif, le syndic sera responsable du recrutement et de la gestion des employés qui travailleront dans l’immeuble. Par exemple, le gardien, le concierge. Dans d’autres cas, il sera chargé de signer les contrats avec les autres sous-traitants. Aussi, le syndic convoque une assemblée générale annuelle pour rendre compte de ses activités aux copropriétaires. A l’instar du syndic traditionnel, une structure en ligne gère l’appartement via la dématérialisation de l’échange. En effet, le syndic va utiliser le courrier électronique, les appels téléphoniques, les SMS ou la visioconférence pour gérer les copropriétés à distance. Cependant, il doit partager ses tâches avec le propriétaire de l’immeuble. Et ce dernier doit vérifier et contrôler physiquement les informations que le syndic transmet quotidiennement aux autres copropriétaires. 

Les syndics en ligne : quels sont ses avantages ?

Les syndics dématérialisés présentent de nombreux avantages. Tout d’abord, les copropriétaires seront dispensés de toute activité de gestion immobilière. Ensuite, les services en ligne offrent une transparence totale en termes de coûts de gestion. Il faut également savoir que les frais ou honoraires de gestion sont moins chers que les syndics traditionnels. A titre indicatif, ce coût devrait être 3 à 4 fois moins cher. En effet, le nombre de syndics en ligne a diminué. De plus, les syndics sur internet sont adaptés aux propriétaires de petites parcelles. Les informations et documents transmis en ligne sont également transparents. En effet, toutes les opérations et notifications tout au long de l’année seront fournies sur un site internet spécial. Les copropriétaires peuvent consulter plusieurs rubriques 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Par exemple, les factures, les informations liées à la comptabilité…, l’utilisation d’un compte bancaire de la copropriété pour payer les factures nécessite une vérification par les copropriétaires. De plus, lorsqu’ils arrivent sur le marché, les syndics qui proposent des services numériques ne fournissent des services qu’aux petits appartements dont les membres veulent participer à la gestion des travaux de construction. Aujourd’hui, il existe de nombreuses offres de syndics en ligne, et il est difficile de trouver celui qui offre le meilleur service pour votre appartement. Pour certains syndicats, vous pouvez choisir de souscrire uniquement aux services dont votre copropriété a besoin. Cela vous permettra de faire de réelles économies. Cependant, il faut savoir que certains services comme la conciergerie, la garde d’enfants ou d’animaux domestiques, ou encore le baby-sitting ne sont généralement disponibles que pour les grandes copropriétés. Pour les petits immeubles, afin de réduire les coûts de gestion, il est souvent proposé à l’un des copropriétaires d’être le représentant physique du syndic en ligne. Si aucun copropriétaire n’est tenté par ce rôle, on peut aussi envisager de nommer un gestionnaire dans l’AG, mais c’est payant.  Au final, il peut être intéressant de comparer les atouts que vous apporte votre syndic traditionnel avec les points ci-dessus. Outre une meilleure disponibilité, une plus grande rapidité de réponse, des coûts de gestion réduits et la possibilité de trouver le bon syndic pour votre copropriété, choisir un syndic numérique est un très bon choix. Et si l’on considère le rapport qualité-prix de ces prestataires.

Comment trouver des syndics en ligne ?

Pour trouver un syndic en ligne adapté, il est conseillé de faire plusieurs comparaisons de syndic de copropriété en ligne. De nombreux critères sont à prendre en compte afin de garantir les intérêts des syndics dématérialisés. Les syndics en ligne doivent réduire les coûts de gestion. Pour ce faire, il faut comparer les frais. La réactivité est également un critère de sélection. Les rapports périodiques sur la gestion de l’immeuble doivent être mis en ligne rapidement pour en informer les copropriétaires. Vous pouvez également utiliser les options proposées pour trouver un syndic adapté en ligne. En effet, certains d’entre eux peuvent assurer la synchronisation entre les comptes bancaires et les comptes de la copropriété. Ainsi, le risque d’erreur de comptabilité est quasiment impossible. Par ailleurs, vous devez choisir un syndic qui dispose d’une carte professionnelle.