L’achat de locaux commerciaux est-il un investissement rentable ?

achat de locaux commerciaux

Tout comme l’acquisition d’un logement, l’acquisition de bâtiments commerciaux peut être un excellent investissement. Cependant, il est conseillé de tenir compte de quelques critères afin de faire un choix judicieux. En effet, il faudrait se demander si l’acquisition d’un tel local sera profitable pour une activité commerciale. Découvrez à travers ce guide comment faire de l’achat d’un de ces locaux un projet avantageux.

Le rendement locatif est plus élevé dans l’immobilier commercial

La première raison qui conduit les investisseurs à opter pour l’immobilier commercial est que le rendement est extrêmement intéressant. Effectivement, l’achat de ce type de local vous aide à obtenir un profit annuel très élevé.

Ce bénéfice peut varier entre 5 et 10 %, notamment dans le cas où le locataire règle les charges. Comparativement à la rentabilité d’un logement locatif d’habitation (qui est généralement de 5 %), cet investissement est alors un choix beaucoup plus avantageux.

Pour l’achat d’un tel local, il est préférable de demander un conseil en immobilier d’entreprise. Cela vous aidera à sélectionner des locaux qui répondent au mieux à vos attentes.

Par ailleurs, vous pouvez vous rendre sur les meilleures plateformes comme arthur-loyd.com pour profiter des offres immobilières de qualité. Cela vous permettra également de réaliser un investissement plus rentable et de bénéficier d’une excellente visibilité.

Le coût d’un logement commercial est fixé librement

Le prix de ce type de local n’est pas fixé comme celui d’un logement résidentiel. De plus, en matière d’achat de bâtiments commerciaux, vous ne trouverez pas de prix moyen. Chaque investisseur doit alors procéder à une évaluation minutieuse de la qualité du local pour déterminer le coût d’achat au mètre carré.

Le coût du bien immobilier dépend aussi de la rentabilité que l’activité produira, donc du loyer. Pour profiter d’un rendement annuel de 8 % avec un loyer de 16 000 euros par exemple, le prix du local ne doit pas excéder 200 000 euros (16 000 ×100/8).

Dans certains cas, le coût du local peut résulter de la commercialité du site, de l’activité ou même de l’adresse. Le partage des diverses charges entre le locataire et le bailleur peut aussi contribuer à l’augmentation ou à la réduction du prix.

Cependant, il est recommandé de faire appel à un notaire ou de demander un conseil en immobilier d’entreprise pour décrypter les points essentiels de la convention. Il faut dire que les règles spécifiques du bail commercial sont prises en compte dans la conclusion du contrat.

Un investissement assez sécurisé

Investir dans de tels locaux offre une véritable sécurité. Déjà, les cas de loyers impayés ne sont pas fréquents comme dans l’immobilier d’habitation. Cela est possible parce que le loyer reste une créance prioritaire même lorsque l’entreprise rencontre des difficultés au niveau de sa trésorerie.

En plus, une petite défaillance peut amener la société à la liquidation ou au redressement judiciaire. Le locataire est donc contraint de payer son loyer pour exercer son activité et profiter pleinement de son emplacement. Il pourrait également perdre une grande partie de son fond commercial s’il ne paye pas son loyer.

Généralement, le contrat est conclu pour 9 ans et ne peut être résilié avant 3 ans. Le bailleur est aussi contraint d’informer son propriétaire par acte d’huissier et de respecter un délai de préavis de 6 mois avant de rompre l’accord.

Ainsi, les risques de vacances du local sont considérablement réduits. Il faut dire que les cas de non-renouvellement du bail ou d’augmentation de prix ne sont pas souvent observés dans un tel investissement.

Une plus-value intéressante

L’achat de locaux commerciaux permet de profiter d’une plus-value extrêmement intéressante, notamment lorsque le magasin est bien situé. De ce fait, même si le local revient un peu cher, les revenus sont garantis.

Vous pouvez tenir compte de plusieurs critères pour vous assurer que l’activité pourra dégager une plus-value ou un rendement maximum. Il peut s’agir de la rue piétonne, d’un passage important, de la proximité d’un arrêt-bus, d’une bouche de métro, etc.

De plus, lorsque le locataire réalise d’excellentes performances commerciales, il sera moins enclin à partir. Cela sécurise donc les revenus de l’investisseur.

Un financement facile à obtenir auprès des banques

Pour financer ce type d’investissement, plusieurs options sont possibles. L’investisseur peut donc faire appel à un conseil en immobilier d’entreprise ou il peut directement demander un crédit bancaire.

Il faut dire que le recours à un crédit immobilier pour réaliser ce projet séduit énormément les banques, surtout lorsque l’emplacement est bien situé. S’il s’agit d’un local déjà loué, la rentabilité locative est très facile à évaluer par l’établissement financier.

Dans le cas d’un magasin neuf, les banques s’intéressent beaucoup plus aux différents facteurs de commercialité. Ce sera principalement la fréquentation de la rue, les divers projets de construction en cours dans la zone et surtout l’emplacement.

Avec tous ces avantages, il est possible d’affirmer que l’acquisition de ce type de locaux constitue un investissement bien rentable. Vous pouvez donc envisager de vous lancer dans ce projet.


Achat ou vente par une agence immobilière en ligne : comment ça se passe ?
Achat de maison : 8 conseils pour une transaction réussie !