Pourquoi faire appel à un syndic de copropriété ?

syndic de copropriété

Publié le : 04 juin 20236 mins de lecture

Nombreux sont les propriétaires qui sous-estiment l’importance de faire appel à un syndic professionnel. Cet article lève le voile sur ce sujet en mettant en avant les nombreux avantages qu’il y a à faire appel à un syndic de copropriété. Voici l’essentiel à retenir.

L’administration et la préservation du bien immobilier

Le syndic de copropriété professionnel a pour principale responsabilité d’administrer et de préserver le bien immobilier. Cela comprend la surveillance technique et générale de tout bâtiment.

Comme il a été mentionné sur squarehabitat.fr, tous les logements et les parties communes et les ouvertures principales sont sous sa responsabilité. Le syndic s’occupe aussi de la gestion des caméras de surveillance, des espaces de parking, des espaces de stockage des déchets. Il a à sa charge, les escaliers, les ascenseurs, les piscines et les aires de jeux pour enfants.

L’agence immobilière a le pouvoir de décision sur les travaux jugés indispensables et intervient en cas d’urgence comme une fuite d’eau, par exemple. En revanche, les travaux considérés comme non urgents sont soumis à un vote lors de l’assemblée générale. Il peut s’agir de la peinture, la réfection des façades ou le goudronnage.

À découvrir également : Comment fonctionne un syndic en ligne ?

La négociation des contrats d’assurance

Le syndic de copropriété professionnel joue un rôle crucial en négociant les contrats d’assurance nécessaires à l’entretien de la copropriété. Son objectif principal est d’offrir des charges équitables, correspondant aux besoins de la copropriété.

Pour atteindre cet objectif, il sélectionne les meilleurs services d’entretien à des prix avantageux. Dans le but d’atteindre au mieux ses objectifs, il fait parfois appel à un courtier spécialisé en négociation d’assurances. Ces démarches aident à réaliser des économies considérables, pouvant atteindre jusqu’à -30 %, voire -50 % du prix initial du contrat.

Établissement du budget et gestion des charges

Le syndic de copropriété professionnel joue un rôle crucial dans la gestion financière. Il est chargé de déterminer le budget annuel prévisionnel. Ce dernier inclut les différentes dépenses telles que les honoraires du syndic et le salaire du personnel. Il tient aussi compte des dépenses énergétiques, de l’eau et des travaux de maintenance.

Ce budget est voté lors de l’assemblée générale des copropriétaires. Ensuite, des appels à provision sont envoyés de manière trimestrielle, parfois bisannuelle ou mensuelle. En plus de cela, le syndic est responsable du recouvrement des charges impayées.

En tant que propriétaire de votre logement dans la copropriété, vous recevrez des appels de charges calculés en fonction de vos tantièmes. Vous pouvez ensuite les répercuter sur votre locataire lors de la signature du bail.

L’archivage pour un travail professionnel

Une agence immobilière professionnelle a pour responsabilité essentielle de procéder à l’archivage systématique des documents de la copropriété. Cela est fait conformément à la loi ALUR ; article 55.

Cet archivage revêt une importance capitale pour assurer une gestion administrative optimale de la copropriété. Lors d’un changement de syndic, la transmission des archives à son successeur est obligatoire. Cela se fait en suivant les modalités de transmission définies par l’article 18-2 de la loi du 10 juillet 1965.

Un représentant légal qui préserve la valeur du bien immobilier

Le syndic de copropriété professionnel joue un rôle crucial, en tant que votre représentant légal devant la justice. Les conflits au sein d’une copropriété sont fréquents, allant du non-respect des règles de vie entre voisins à des problèmes plus graves.

Il accorde une grande attention à ces détails, car ils peuvent avoir un impact sur l’image globale de la copropriété. Or, cela influence les négociations lors de la vente d’un bien immobilier.

Quels sont les critères de choix d’un syndic de copropriété ?

L’un des premiers critères à considérer est le coût des services. Un syndic professionnel facture des honoraires pour la gestion de la copropriété, conformément à l’article 18 de la loi de 1965. Ces honoraires couvrent des missions spécifiques telles que la convocation d’une assemblée générale ordinaire par an et la tenue à jour de la comptabilité.

Un autre critère important à prendre en compte est la fréquence des déplacements du syndic dans la copropriété, ainsi que sa réactivité en cas de besoin. Les missions du syndic nécessitent souvent des déplacements réguliers. Lorsqu’une agence immobilière est engagée, la prestation inclut généralement un ou deux déplacements par an, mais tout déplacement supplémentaire est facturé.

Un autre aspect crucial à considérer est la qualité de la communication avec le gestionnaire de la copropriété. Le syndic en ligne offre par exemple offre une permanence téléphonique et une adresse e-mail dédiée pour les échanges avec les copropriétaires.

Enfin, la transparence de la gestion de la copropriété est un critère fondamental à prendre en compte. Dans de nombreux cas, la gestion de la copropriété par un syndic professionnel traditionnel peut être opaque. Or, la transparence accrue favorise la confiance et permet aux copropriétaires de participer activement à la gestion du bien immobilier.

Le syndic de copropriété professionnel assume la responsabilité de la gestion des biens immobiliers locatifs et des parties communes. Il joue un rôle essentiel dans la rédaction des procès-verbaux et la résolution des litiges.

Quelles sont les principales compétences d’un agent immobilier ?
L’importance de l’ingéniérie financière pour les entreprises

Plan du site